• Home
  • Prix
  • Prix Leonard Boyle (thèse de doctorat)

Prix Leonard Boyle thèse de doctorat 

La Société canadienne des médiévistes/Canadian Society of Medievalists (SCM/CSM) accepte les soumissions pour l’édition 2021 du Prix Leonard Boyle (thèse de doctorat).  Le prix sera accordé à un.e étudiant.e canadien.ne ou à un.e étudiant.e étranger.ère inscrit.e dans une institution canadienne pour la meilleure thèse de doctorat soutenue avec succès dans un champ d’études médiévales en 2020.

Afin que sa soumission soit recevable, le/la candidate doit faire parvenir au responsable du Comité d’évaluation du Prix les documents suivants, au plus tard le 15 janvier 2021 : (a) une copie électronique de sa thèse, (b) une lettre de recommandation de son directeur ou de sa directrice de thèse qui inclut la confirmation du succès de la soutenance tenue en 2020, et (c) une lettre de recommandation d’un autre membre du jury de thèse ou le rapport d’un évaluateur externe soulignant le caractère exceptionnel de la thèse. Les étudiant.e.s canadien.ne.s ayant complété leur thèse dans une institution à l’étranger doivent également fournir une preuve de citoyenneté, comme une copie de leur passeport.

Le Comité d’évaluation du Prix examine les soumissions et la Société présente le prix lors de son assemblée annuelle en mai ou juin. Le prix est un montant en argent, de même qu’une adhésion pour trois ans à la SCM/CSM, incluant un abonnement annuel à la revue de la Société, Florilegium. Pour plus d’informations sur la Société, visitez notre site web : https://www.canadianmedievalists.org/


Prière d’adresser vos questions et de soumettre vos dossiers au responsable actuel du Comité d’évaluation du Prix :


Robert Marcoux,

Professeur agrégé,

Département des sciences historiques,

Université Laval

Robert.Marcoux@hst.ulaval.ca


Notre prix de thèse annuel honore la mémoire de frère Leonard E. Boyle (1923-1999). Boyle était un frère dominicain d’origine irlandaise qui commença ses études par un diplôme de baccalauréat en littérature à Oxford. La qualité de son travail lui permit de transférer vers un programme de doctorat, complété en 1956. Ses recherches portaient en particulier sur la paléographie latine, l’histoire du droit canon, la philosophie, la théologie, la formation du clergé et le service pastoral. Frère Boyle enseigna aux étudiants gradués du Pontifical Institute of Mediaeval Studies et du Centre for Medieval Studies de l’Université de Toronto de 1961 à 1984. Ses cours préparaient ses étudiants à lire et analyser des manuscrits et autres documents médiévaux. À titre de préfet de la Bibliothèque du Vatican de 1984 à 1997, il participa à la modernisation de la bibliothèque et à la rendre plus accessibles aux chercheurs. Il fut élevé au rang d’Officier de l’Ordre du Canada en 1987. Il est enterré à Rome, à la Basilique Saint-Clément-du-Latran.

Gagnants précédents du Prix Leonard Boyle

2020 - Atri Hatef Naiemi, "A Dialogue between Friends and Foes: Transcultural Interactions in Ilkhanid Capital Cities (1256-1335 AD)" (University of Victoria, 2019).

2019 - Ronald Lvovski. “Building Context: the Church of San Julián de los Prados and Medieval Architecture in the Kingdom of Asturias (718-910).” (Toronto: Art History and Visual Culture, York University, 2018)

2018 - Kenneth F. Duggan, "“Communal Justice in Thirteenth-Century England”  (Kings College London, 2017)

2017 - Amanda McVitty, “Treason, Manhood, and the English State: Shaping Constitutional Ideas and Political Subjects through the Laws of Treason, 1397-1424” (Massey University, New Zealand, 2016)

2016 - Rowan Dorin, “Banishing Usury: The Expulsion of Foreign Moneylenders in Medieval Europe, 1200-1450” (Harvard, 2015)

2015 - Magda Hayton, "Inflections of Prophetic Vision: The Reshaping of Hildegard of Bingen's Apocalypticism as Represented by Abridgments of the Pentachronon" (University of Toronto, 2014)

2014 - Lucie Laumonier, "Vivre seul à Montpellier à la fin du Moyen Âge" (Université de Sherbrooke and Université Montpellier, 2013)

2013 - Ariella Elema, "Trial by Battle in France and England" (University of Toronto, 2012)

2012 - Giselle Gos, "Constructing the Female Subject in Anglo-Norman, Middle English, and Medieval Irish Romance" (University of Toronto, 2011)

2011 - Martin Gravel, "Distances, recontres, communications: Les defis de la concorde dans l'Empire carolingien" (Université de Montréal and the Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne 2010)

2010 - Richard Matthew Pollard, "Literary Culture in Ninth-Century Northern Italy" (University of Cambridge, 2009)

2009 - Laura Marchiori, “Art and Reform in Eleventh-Century Rome: The Paintings of S. Maria in Pallara” (Queen’s University at Kingston, 2008)

2008 - No prize awarded.

2007 - Marica C. Cassis, “Mensa, Thusiasterion, and Madebha: The Evolution of the Permanent Altar in the Early Christian Church” (University of Toronto, 2006)

2006 - Caroline Boucher, “La mise en scène de la vulgarisation. Les traductions d’autorités en langue vulgaire aux XIIIe et XIVe siècles” (Université de Paris, CNRS, 2005)

2005 - Robin Vose, “Converting the Faithful: Dominican Mission in the Medieval Crown of Aragon” (Notre Dame University, 2004)

2004 - Harriet Sonne de Torrens, "De Fontibus Salvatoris: A Liturgical and Ecclesiological Reading of the Representation of the Childhood of Christ on the Medieval Fonts from Scandinavia" (Copenhagen University, 2003)

2003 Oren Falk “The Cultural Construction of Violence in Medieval Western Scandinavia” (University of Toronto, 2002)

2002 - Maidi Hilmo “Images, Icons, and Texts: Illustrated English Literature from the Ruthwell Cross to Ellesmere Chaucer” (University of Victoria, 2001)

Powered by Wild Apricot Membership Software