Conferences and CFPs

<< First  < Prev   1   2   3   4   5   ...   Next >  Last >> 
  • 6 Dec 2022 1:18 PM | Shannon McSheffrey (Administrator)

    Congrès de la Société de philosophie du Québec 2023

    Appel à communication 

    Marguerite Porete, déclarée relapse, fut brûlée vive à Paris, le 1er juin 1310. Son livre, le Miroir des âmes simples et anéanties, avait été jugé hérétique et brûlé publiquement quelques années auparavant par l’évêque de Cambrai.

    Marguerite Porete dépeint, dans son ouvrage, le cheminement de l’âme jusqu’à l’anéantissement, c’est-à-dire jusqu’à l’atteinte de l’état mystique. Plusieurs tensions sont inhérentes au Miroir, notamment que l’âme anéantie est des plus vertueuses tout en n’étant plus soumise à la pratique des vertus ou encore que l’âme n’est véritablement libre que lorsqu’elle abandonne son agentivité à Dieu. Des études récentes tendent par ailleurs à montrer que le propos de Marguerite s’inscrit dans l'esprit des discussions universitaires ayant cours au XIIIe siècle sur les vertus et la béatitude (notamment Dubois 2017, King 2018, Cross 2019 et King à paraître).

    La présente table ronde est une occasion d’approfondir la pensée porétienne et d’examiner la communauté doctrinale entre Marguerite et ses contemporains.

    Le projet de cette table ronde sera soumis à l’appel du Congrès annuel de la Société de philosophie du Québec qui a pour thème « Décloisonner la philosophie! ». Cet événement aura lieu du 5 au 8 juin 2023, dans la ville de Québec, Canada  (https://laspq.org/actualite/congres-annuel/congres-de-la-spq-2023-appel-a- communication-jusquau-15-janvier-2023).

    La durée prévue pour chaque communication est de 30 minutes, suivi d’une période de questions de 15 minutes.

    Les communications en présence sont encouragées, mais les communications en visioconférence sont acceptées.

    Les communications doivent être prononcées en français.

    Les propositions de communication doivent présenter les éléments suivants :

    Participant·e

    Nom et prénom :

    Affiliation institutionnelle :

    Statut (professeur·e/chercheur·e/étudiant·e) :

    Adresse courriel :

    Présentation

    Titre :

    Résumé (150 mots, maximum) :

    Mode de participation (en présence/visioconférence) :

    Contrainte horaire, s’il y a lieu :

     

    Les      propositions     doivent être      soumises         à          Geneviève       Barrette (genevieve.barrette@collegeahuntsic.qc.ca) d’ici le jeudi 12 janvier 2023.


  • 23 Nov 2022 10:10 AM | Shannon McSheffrey (Administrator)

    L’AÉDDHUM vous convie à son XXXe colloque annuel :

    VÉRITÉ ET MENSONGE

    Croyances - Construits - Récits

    Les dernières années nous ont amené leur lot d’enjeux et de questionnements entourant les notions de post-vérité et de désinformation, autant dans les médias que dans le monde académique. L’actualité a forcé les chercheurs et chercheuses au Québec et dans le reste du monde à reconsidérer les façons par lesquelles la connaissance était produite et diffusée. 

    Ce genre de considérations sur la nature de la vérité s’appliquent aussi à la pratique historienne. Le métier apprend à demeurer prudent et critique de ce qui est affirmé danscertaines sources, mais aussi à dépasser la simple interrogation sur la véracité d’un propos. Qu’il s’agisse d’une hagiographie médiévale ou d’une affiche de propagande de guerre, le faux est tout autant révélateur que le vrai pour qui sait poser les bonnes questions.

    La question de la vérité a été un moteur pour la recherche, mais aussi pour la réflexion historiographique lorsque les historien.nes se sont penché.es sur leur propre discipline. Bien des débats ont eu lieu par le passé au sujet de ce que constitue la vérité en recherche. Dans quelle mesure nos travaux ont-ils la science infuse? Comment véritablement se remettre en question?

    Somme toute, le comité attend des propositions pour des communications de 15 à 20 minutes s’inscrivant, mais ne se limitant pas, aux thèmes suivants :

    - Croyances : les individus et les groupes développent des systèmes de croyances pour faire sens du monde et déterminer la marche à suivre de la société. En quoi une idéologie se distingue-t-elle de la réalité objective? Quelles sont les fonctions et les fonctionnements psychologiques et sociaux des croyances? Comment un contexte historique peut-il influencer les idées, et vice-versa?

    - Construits : une perception donnée du réel repose sur des représentations et sur un enseignement pour se justifier et se perpétuer. Quels sont les mécanismes intellectuels par lesquels les vérités comme les mensonges se construisent? Comment naissent les mythes? Comment et pourquoi l’information peut-elle être contrôlée, censurée, instrumentalisée à travers l’histoire? Quelle place la falsification prend-elle dans l’étude de vos sources?

    - Récits : l’Histoire avec un grand H, la science, la religion, la tradition orale… Vraie ou fausse, la connaissance est organisée et structurée dans un récit pour être cohérente, pour être comprise, pour être transmise. Comment chaque époque racontait-elle sa propre histoire? Que font les acteurs et actrices historiques pour organiser et véhiculer leurs discours, vrais comme faux?

    C’est pour réfléchir à ces questions, qui concernent tous les domaines de la recherche, que l’AÉDDHUM (l’Association des Étudiants et Étudiantes Diplômé.es du Département d’Histoire de l’Université de Montréal) vous convie à son 30e colloque annuel, intitulé VÉRITÉ ET MENSONGE : croyances, construits, récits. Ce sera aussi l’occasion pour le département d’histoire de l’UdeM de célébrer le 75e anniversaire de sa fondation.

    Chercheur.ses et étudiant.es de tous les domaines, soyez les bienvenu.es ! L’événement se tiendra du 14 au 16 mars 2023. La date limite de dépôt des candidatures pour participer au colloque est le 22 décembre 2022. L’événement se tiendra en présentiel, avec possibilité de présenter à distance.

    Merci d’envoyer vos propositions de communication en français ou en anglais (maximum 350 mots) ainsi qu’une courte biographie (maximum 50 mots) avant le 22 décembre (GMT-5), à l’adresse aeddhum.colloque@gmail.com, ainsi qu’une copie à l’adresse elisabeth.lafortune-cook@umontreal.ca. Prière d’indiquer votre nom, prénom et affiliation institutionnelle ainsi qu’une demande de subvention avec le coût estimé du voyage, si nécessaire.


  • 15 Sep 2022 1:42 PM | Siobhain Calkin (Administrator)

    Click here for the full Call for Papers and information on The International Conference on Medieval and Renaissance Scottish Languages, Literature and Culture, to be held July 18-23 2023 at the University of St Andrews.

  • 12 Sep 2022 2:08 PM | Shannon McSheffrey (Administrator)

    CFP: L’Italie du long Quattrocento: Influences, interactions, transformations

    Deuxième rencontre : cultures et représentations

    Naples, 23-24 octobre 2023

    L’Italie du long Quattrocento (de 1400 environ au sac de Rome, en 1527) fut un extraordinaire laboratoire de cultures politiques, littéraires et artistiques. Ce deuxième colloque, qui fait suite à un premier colloque de novembre 2021 consacré au politique (formes du pouvoir, guerre, diplomatie, pensée politique), entend s’intéresser aux cultures et aux formes et techniques de la représentation dans les arts et la littérature. La rencontre sera divisée en quatre sessions de nature interdisciplinaire :

    - Modèles

    - Langages

    - Techniques

    - Espaces.

    Les sessions peuvent comprendre des exposés sur la littérature, la langue, la musique, le théâtre, l’historiographie, les arts figuratifs, l’architecture, la philologie et l’histoire des livres manuscrits et imprimés. Nous espérons que les communications dans ces différents domaines mettront en évidence la manière dont les hommes et les femmes, les textes, les oeuvres d’art, les objets et les innovations techniques provenant de régions autres que l’Italie ont influencé dans une certaine mesure la production culturelle. Comme lors de la première rencontre, les influences ne doivent pas être comprises de manière mécanique, car elles s’inscrivent dans des processus complexes d’échanges, d’interactions et de transformations. Les modèles, les langages et les techniques peuvent être étudiés en référence à un seul phénomène (un genre littéraire, l’art de la typographie, par exemple), à une seule personnalité (un architecte, un poète, un musicien, un client) ou à un seul environnement culturel (un groupe social, un tribunal, une aire linguistique). La session « Espaces » est consacrée aux espaces ouverts et fermés de représentation et de communication (par exemple, les représentations musicales et théâtrales, les cérémonies ou les prédications, les places, salles et palais comme moyens pous manifester les rôles de pouvoir).

    Les propositions, d’un maximum de 2000 caractères, espaces compris, doivent être envoyées avant le 20 octobre 2022 à lvissiere@gmail.com  et francesco.senatore@unina.it. Les communications et les interventions peuvent être faites en italien, français, anglais, espagnol et catalan.

     

    https://calenda.org/1015269


  • 2 Sep 2022 7:26 AM | K. Whetter

    Session Title: ‘Labor and Workers in or around the Arthurian Tradition’

    Sponsored by Arthurian Literature

    Submit Proposal through Kzoo’s website: https://wmich.edu/medievalcongress/call#sponsored

    Rationale and Brief:

    Part of the importance of mediaeval Arthurian literature is that it provides a window onto mediaeval life, and the popularity of modern Arthurian adaptations indicates that Arthuriana still reflects human interests and needs. At the same time, one must be aware of the dangers of hegemonic universalization. ‘Labour and Workers in or around the Arthurian Tradition’ takes a timeless subject but examines it for evidence of classes and interests other than those of the nobility. This session questions several critical axioms about Arthurian literature. Texts and critics often emphasize the knight in mediaeval Arthurian literature; other scholars emphasize the importance of women to the tradition, Arthurian art can be found in religious settings, and manuscript evidence indicates chivalric and mercantile readers. Within the texts, the more famous knights and gentry ladies often rely on the unsung assistance of hermits, messengers, healers, and others to complete their quests. Yet Arthurian literature is generally associated with the chivalric class. This session invites papers from any methodology that explore non-armigerous characters in, or audiences around, Arthurian literature.

    Delivery Mode:

    Traditional in-person


  • 16 Jun 2022 6:13 AM | CSM Webmaster (Administrator)

    https://scottroyle86.wixsite.com/titc2022/historical-and-theological


    In light of the recent pandemic, this conference intends to focus on the great pandemics and upheavals of the past and their impact on the societies of their time – pandemics, plagues, famines, from the time of Late Antiquity, to the Middle Ages, to Modernity. We are, therefore, especially interested in submissions from graduate students, lecturers, and professors of history and theology on this topic of pandemic and upheaval though any historical theological topic is applicable and we encourage anyone in this field to submit a proposal.

    Please send proposal submissions to either Lucian Turcescu, lucian.turcescu@concordia.ca, Richard Bernier, richard.bernier@concordia.ca, or Jean-Michel Roessli, jean-michel.roessli@concordia.ca.


  • 16 Jun 2022 6:10 AM | CSM Webmaster (Administrator)

    To be published with Ethics International Press (https://ethicspress.com/).     

    The collection will focus on Saint Francis, his life with lepers, and the COVID pandemic. The collection is meant to explore what it means to think about Francis in light of the pandemic and what to think of the pandemic in light of Francis, specifically his embrace of and subsequent life with lepers.        

    Given the profundity of Francis’ relationship with lepers, his enduring status and influence, and the complexities associated with the COVID pandemic, the volume calls for an array of scholarly and disciplinary reflections. The collection is significant because it will fill a lacuna in Catholic-Franciscan scholarship. The collection will constitute the first book length treatment focusing specifically on the application of Francis’ life with lepers to how individuals and communities ought to live.     

    The call for papers can be accessed with the following link: https://ethicspress.com/pages/pandemic-reflections-saint-francis-and-the-lepers The call provides further details regarding the project and potential themes for development. Abstracts for the project are due by July 31st. Completed essays are due by January 15th 2023. The collection is aiming for pieces roughly 3,000 to 6,000 words in length. However, this is more of a guideline than a hard and fast limit.      

    To discuss or submit a Chapter for consideration in Pandemic Reflections: Saint Francis and the Lepers Catch Up with COVID Collection, please contact the Editor, Geoffrey Karabin – karabing@neumann.edu or Ethics International Press - admin@ethicspress.com.    


  • 6 Jun 2022 9:16 AM | Siobhain Calkin (Administrator)

    Communautés de pratiques et d’expériences au premier Moyen Âge: Études de cas et réflexions méthodologiques- Journée d’études

    Le 30 septembre 2022, UQAM, Montréal

    APPEL À COMMUNICATIONS
    Les communautés médiévales – citadines ou rurales, politiques ou religieuses – sont depuis longtemps au coeur de l’intérêt historien. Dans les sociétés prémodernes, les communautés locales étaient à la base de toute expérience de la société : le singulier ne pouvait se penser qu’à partir du collectif; l’individu, à partir de la communauté et jamais sans. Si les pratiques des communautés supposent la coopération des membres d’un groupe en vue de la réalisation d’un objectif commun, et reposent à la fois sur une culture partagée et sur l’interaction et l’échange régulier d’informations, amenant à la prise de conscience d’une spécificité et d’une identité distincte, de nombreuses occasions de la vie en société rassemblent des foules et créent des collectivités éphémères, qui peuvent avoir une durée de vie variable. L’on peut penser à celle des foules accompagnant les translations de reliques ou des processions, à des événements liturgiques ; à celle des membres de différentes assemblées (plaid, assemblée générale, concile); aux armées en campagne, ou encore à de foules en colère, qu’il s’agisse des différents épisodes « patarins » en Italie ou des foules mettant à sac le Harzbourg d’Henri IV en 1074. Qu’est-ce qui caractérise l’expérience collective – et l’expérience personnelle d’un événement collectif ? Quelles sont les expériences et les descriptions de la foule éphémère ou du rassemblement collectif qui servent parfois à actualiser une communauté durable ? Comment l’une et l’autre sont décrites, évaluées, et comment les comprendre aujourd’hui ?

    Afin de s’intéresser aux différences entre expériences collectives éphémères et les autres, le présent appel cherche à explorer, lors d’une journée d’études qui se tiendra à Montréal le 30 septembre 2022, les manières d’expérimenter – ou de mettre en oeuvre – le collectif entre le VIe et le XIe siècle, pendant des moments ou événements, spontanés ou rituels, bien circonscrits. Nous viserons à cerner les modalités des expériences de communautés ou collectivités lors de rassemblements temporaires, momentanés ou éphémères, vécus et décrits par les participants d’un événement, qu’il soit (par exemple) rituel ou spontané, répété ou contingent. Il s’agira de s’interroger à la fois sur le vécu personnel du collectif ; sur le regard porté sur l’expérience collective par la personne qui le relate à distance ; enfin sur la manière dont la dimension collective construit l’expérience et l’efficacité social d’un événement. Il s’agit alors de s’interroger également sur la construction de la mémoire, concernant le collectif.

    Dans l’historiographie des vingt dernières années, ces questions ont été habituellement posées sur les derniers siècles du Moyen Âge (XIIIe-XVe s., éventuellement en incluant le XIIe siècle, par exemple dans le monde des communes italiennes); le projet de recherches COREM axé sur les émotions et expériences collectives, s’intéresse avant tout aux XI-XIIIe siècles. Le programme de recherches « À la recherche des communautés du haut Moyen Âge » a consacré une partie de ses travaux à l’action collective comme élément de construction d’une communauté, mais sans mettre l’accent sur l’expérience vécue. Rares sont en fait les travaux qui se soient intéressés à la manière de penser, pratiquer et expérimenter le commun, le collectif, et aux lignes de forces de ces expériences, dans la période précédant tant la révolution documentaire que la récupération du legs du droit romain et de l’aristotélisme.

    En choisissant le terme ‘expérience’, nous nous intéressons ici au spectre complet du vécu humain, tel que transmis par les sources, qui embrasse à la fois l’expérience corporelle et sensorielle, affective et cognitive (ce qui inclut l’imagination et le rêve tout autant que la conceptualisation d’une réflexion). Cette expérience n’est alors en aucun cas pré-discursive,
    au contraire les discours (oraux, écrits, visuels et corporels) la constituent à double titre : à la fois comme ce qui modèle, à son origine, l’expérience et ce qui met en forme la transmission d’une expérience vécue. Les pratiques sociales – impliquant une forme régulière, socialement ou culturellement normée d’actions (pratiques politiques, pratiques liturgiques ou religieuses,
    etc.) – dans lesquelles toute expérience s’ancre doivent être explorées afin de mieux comprendre comment les expériences les incarnent, les transforment ou les contournent autour d’un moment ou événement singulier.

    Cette journée d’études s’organisera de la manière suivante: les intervenant.e.s, accepté.e.s doivent proposer un dossier documentaire à lire et une version brève (1 à 2 pages) de leur communication ou du moins des problèmes discutés par écrit, un mois avant la tenue de la
    rencontre. Le moment de la journée d’études permettra d’entendre une communication de 15 minutes, suivi de 30 minutes de discussion sur les documents et la problématique. Pour proposer des interventions, nous demandons de mettre l’accent sur la rencontre entre
    documents et concepts.

    Les propositions sont à envoyer, avant le 20 juin 2022, à
    Geneviève BÜHRER-THIERRY genevieve.thierry@univ-paris1.fr
    Piroska NAGY
    npmediumaevum@gmail.com

  • 6 Jun 2022 8:30 AM | Anonymous

    Call for Papers

     Edited Volume on Disney and the Middle Ages

     

    We invite proposals for an edited collection of essays on medievalism in Disney media for Brepols’ new series Reinterpreting the Middle Ages: From Medieval to Neo. The Walt Disney Company's films, theme parks, and merchandise are full of people, places, and things coded as “medieval,” and because Disney's medievalism is often coded as white and Christian, it is especially relevant to medieval studies' ongoing struggle with white supremacy within and outside the field.

    We encourage authors to consider the role of the Walt Disney Company in shaping popular perceptions of the Middle Ages, as well as the function of medievalism in Disney’s ideological projects. How does Disney’s medievalist media represent gender, race, religion, disability, and other features of medieval life? What do those representations reveal about modern life as seen and shaped by Disney?

    We welcome submissions from a wide variety of disciplines including literary studies, history, religious studies, gender studies, musicology, art history, and film studies. Critical perspectives such as ecocriticism, animal studies, queer theory, critical race studies, disability studies, material culture, and postcolonial theory are also encouraged. In addition, we welcome submissions from non-medievalist scholars with expertise in twentieth- and twenty-first-century media and culture. 

    Proposals of 300 to 500 words should be submitted by email to disneymedievalvolume@gmail.com by Friday July 15, 2022. We aim to notify authors about accepted submissions by September 1, 2022. We have been invited to submit this collection for publication in Brepols’ new series Reinterpreting the Middle Ages: From Medieval to Neo.

    Please write to the above email address with any questions, or contact Christina M. Carlson (cmcarlson@iona.edu), Mariah Cooper (mlcooper@mun.ca), and/or Joshua Parks (joshua.t.parks@gmail.com).

    We look forward to hearing from you.

  • 12 Apr 2022 4:23 PM | Marc Cels (Administrator)

    Preaching and Gender: 15–19 July 2022

    23rd Symposium of the International Medieval Sermon Studies Society

    University of St. Thomas, St. Paul Minnesota, USA and via Zoom

    We have a wonderful Symposium coming up in July! I'm very excited about our program, "Preaching and Gender" including keynote presentations by Bernard McGinn and Carolyn Muessig (University of Calgary). We have a very interesting lineup of papers planned, as well as a workshop on the implications of contemporary gender theory for our work, a trip to the Hill Museum and Manuscript Library, and a dinner cruise on lovely Lake Minnetonka. You'll find the draft program on the website: http://imsss.net/

    Registration is open! Just click here. 

    (Register using a computer rather than a smartphone.) 

    Do you have a project underway that you'd like to discuss with colleagues? Present a poster! This option to be on the program is still open. Please send your abstract to Steven McMichael (sjmcmichael@stthomas.edu).

    We are very grateful to our sponsors for their financial support: IMSSS, University of St. Thomas, University of Antwerp, University of Freiburg. 

     I hope to see many of you in St. Paul,

    Anne

    Anne T. Thayer

    President, International Medieval Sermon Studies Society

<< First  < Prev   1   2   3   4   5   ...   Next >  Last >> 

© 2019-20 The Society of Canadian Medievalists. Designed and Developed by Andrew Klein and Elias Fahssi. All rights reserved.  Powered by Wild Apricot.

Powered by Wild Apricot Membership Software