• Home
  • News
  • Congratulations to Dr. Amélie Marineau-Pelletier, Winner of the 2021 Boyle Dissertation Prize

Congratulations to Dr. Amélie Marineau-Pelletier, Winner of the 2021 Boyle Dissertation Prize

4 Aug 2021 9:42 AM | Siobhain Calkin (Administrator)

(le français suit)

Congratulations to Dr. Amélie Marineau-Pelletier, who has won the 2021 Leonard Boyle Prize for her Dissertation Écrire, traduire et conserver les lettres missives à Metz: enjeux documentaires et domination sociale des paraiges (XIVe-XVIe siècles), co-supervised by Dr. Kouky Fianu (Université d’Ottawa) and Dr. Pierre Monet (École des hautes études en sciences sociales, Paris).

Citation: Amélie Marineau-Pelletier’s substantial dissertation proposes an in-depth study of an underutilized body of letters from the medieval archives of Metz. With the deft use of database, analytical and mapping software, Marineau-Pelletier approaches her sources from the perspectives of anthropology and sociology to investigate the production of social space and power through the act of writing. Her careful analysis of the primary material benefits from a solid theoretical framework. The ease with which Marineau-Pelletier moves from one discourse to another is exceptional and bears witness to her maturity as a solid researcher, as does her use of secondary sources in multiple languages. Without any doubt, the overall quality of the dissertation makes it an important contribution to the history of pragmatic literacy and should readily be published.

•••

Félicitations à Amélie Marineau-Pelletier, qui a remporté le prix Leonard Boyle 2021 pour sa thèse de doctorat,  Écrire, traduire et conserver les lettres missives à Metz: enjeux documentaires et domination sociale des paraiges (XIVe-XVIe siècles), dirigée par les professeurs Kouky Fianu (Université d’Ottawa) et Pierre Monet (École des hautes études en sciences sociales, Paris). 

Éloge: L’impressionnante thèse d’Amélie Marineau-Pelletier présente l’étude approfondie d’une collection de lettres médiévales inédites conservées aux archives municipales de Metz et jusqu’ici négligées par les historien.ne.s. Dans une perspective anthropologique et sociologique, Mme Marineau-Pelletier utilise adroitement les outils numériques (base de données, SIG et textométrie) pour étudier la manière dont l’acte d’écrire permettait la création d’un espace social et de pouvoir. L’analyse soignée de la documentation alimente un solide cadre théorique. La facilité avec laquelle Mme Marineau-Pelletier passe d’un discours à un autre est remarquable et témoigne d’une assurance que l’on voit d’habitude dans les travaux de médiévistes beaucoup plus expérimentés. Sa maîtrise d’une bibliographie écrite en plusieurs langues est également impressionnante. Il ne fait pas de doute que la haute qualité de cette thèse fait d’elle une contribution importante à l’histoire de l’écrit pragmatique et mérite une publication rapide.

© 2019-20 The Society of Canadian Medievalists. Designed and Developed by Andrew Klein and Elias Fahssi. All rights reserved.  Powered by Wild Apricot.

Powered by Wild Apricot Membership Software